VOUS ÊTES ICI > Asthme des champignonnistes

Asthme des champignonnistes


Agent(s) : AGARICUS BISPORUS, BUNASHIMEJI, CEPES, PLEUROTES,
Métier(s) : CHAMPIGNONNISTE,

Conditions

Le taux de spores est énorme dans les lieux de culture. La prévention est essentielle : ventilation, port de masque durant la récolte, utilisation de souches donnant moins de spores. Les endotoxines libérées jouent également un rôle important. Une observation espagnole fait état d'un asthme professionnel typique et démontré chez un marchand de pleurotes. Une ouvrière dans une usine d'ensachage de cèpes séchés a présenté un asthme à la poussière de ces champignons.

Symptômes

Toux spasmodique, puis asthme, sur les lieux de travail au début. Rhinite et conjonctivite. Des pneumopathies d'hypersensibilité et des syndromes toxiques dus à l'inhalation de poussières de Bunashimeji ont été décrites dans les fermes d'exploitation au Japon et des asthmes en Espagne (avec agaricus bisporus). Dans le cas des cèpes, des signes cutanés irritatifs ont été notés.

Incidences

Rare, rythmée par l'activité professionnelle.

Diagnostic

Tests cutanés réalisés avec des extraits préparés à partir des spores prélevées sur les lieux du travail. Tests cutanés positifs pour les basidiospores même chez les sujets asymptômatiques. IgE spécifiques détectées par la méthode ELISA.

Bibliographie

Allergy 2007,62:211-212 Vereda A. et al.
Med. Lav. 2005,96:507-512 Baruffini A. et al.
Int. Arch. Allergy Immunol. 2005,137:241-248 Tsushima K. et al.
J. Investig. Allergol. Clin. Immunol. 2005,15:219-221 Venturini M. et al.
Chest 2000,118:1506-1509 Tanaka H. et al.
Eur. Resp. J. 1991,4:1143

Tableau

Régime Général n°66bis
Régime Agricole n°45B