VOUS ÊTES ICI > Asthme des brasseurs

Asthme des brasseurs


Agent(s) : ASPERGILLUS, CHLORAMINE, HOUBLON, LEVURE DE BIERE, MALT, ORGE,
Métier(s) : BRASSEUR,

Conditions

L'obtention du malte se fait par germination de la graine d'orge. C'est au cours de ce travail que se développent les enzymes. L'asthme se développe durant la phase de broyage du malt grillé. Les moisissures sont utilisées pour produire l'acide citrique lors de la fermentation et peuvent elles-mêmes engendrer des pathologies. Enfin, dans des brasseries, certains cas d'asthmes ont été décrits par inhalation de chloramine.

Symptômes

Asthme modéré, rhinite, douleurs digestiveset alvéolite allergique.

Incidences

Les cas d'asthme le plus souvent décrits l'ont été lors des phénomènes de broyage. Dans les brasseries, les cas d'asthme sont plus rares car seule la contamination par aspergillus est dangereuse. Les études sur tous les employés des brasseries ont montré que les sujets porteurs de tests cutanés positifs ont plus souvent de l'asthme que les sujets avec tests cutanés négatifs. Le tabac est un co-facteur aggravant.

Diagnostic

Test cutané et ImmunoCAP sont disponibles pour Aspergillus(m3, m207). En dehors de cette moisissure, les prick-tests les plus fréquemment positifs sont : orge, houblon et levure de bière. Le diagnostic se fait par le suivi du débit de pointe sur les lieux du travail ou le TPB réaliste à l'hôpital.

Bibliographie

Allergy 2009,64:1226-1235 Miedinger D et al.
Am. J. Ind. Med. 1999,35:68 Godnic Cvar J. et al.
Occup. Med. 1997,47:397 - Heaney L.G. et al.
Br. Med. J. 1979,2:10 - Bourne M.S. et al.

Tableau

Régime Général n°66