VOUS ÊTES ICI > Asthme dans les manufactures de tabac

Asthme dans les manufactures de tabac


Agent(s) : FEUILLE DE TABAC,
Métier(s) : EMPLOYE DES MANUFACTURES DE TABAC,

Conditions

Les sujets se sensibilisent par l'inhalation de débris de feuilles de tabac séchées.

Symptômes

Rhinite et asthme avec oppression thoracique, dyspnée aiguë et parfois brutale. Sur le plan cutané, il est décrit des urticaires de contact. Les symptômes respiratoires sont plus fréquents chez les femmes exposées que chez les hommes.

Incidences

Incidence : non précisée. Les feuilles de tabac très sèches sont les plus dangereuses. Des moisissures telles Alternaria et Aspergillus peuvent modifier la symptomatologie (alvéolites). L'atopie n'est pas constante. Mécanisme à IgE. Rôle aggravant du tabagisme. Le tabac fait partie de la famille des Solanacées. Il existe des possibilités d'antigénicité croisée avec les aliments de cette famille ainsi que le pollen d'armoise.

Diagnostic

Prick test avec l'extrait de feuille de tabac.Dosage immunologique : ImmunoCAP feuille de tabac (o201). Test de provocation bronchique en milieu hospitalier. 26,7% des travailleurs des manufactures de tabac ont des IgE spécifiques anti-tabac sans qu'il y ait pour autant association obligatoire avec un asthme.

Bibliographie

Chest 2003,123:1740-1748 Mustajbegovic J. et al.
Am. J. Ind. Med. 2004,45:76-83 Zuskin E. et al.
Am. Allergy Asthma Immunol. 1999,82:194 - Ortega N. et al.
Br. J. Ind. Med. 1986,43:802
N. Engl. J. Med. 1980,302:617

Tableau

Régime Général n°66bis
Régime Agricole n°45A et n°45BCD