VOUS ÊTES ICI > Asthme dû aux sels de diazonium

Asthme dû aux sels de diazonium


Agent(s) : AZODICARBONAMIDE, DIAZONIUM, TETRAFLUOROBORATE,
Métier(s) : INDUSTRIE DES MATIERES PLASTIQUES, INDUSTRIE DU CAOUTCHOUC,

Conditions

Le composant sous forme de poudre ou de gaz (380°) est utilisé comme agent gonflant dans les plastiques expansés (industrie du revêtement de l'emballage).

Symptômes

La conjonctivite, la rhinite, la toux, l'oppression respiratoire et l'asthme apparaissent après plusieurs mois d'exposition. Les signes cliniques peuvent devenir permanents, associés à une hyperréactivité bronchique importante. Des lésions eczématiformes ont été décrites.

Incidences

L'incidence est de près de 20% des sujets exposés.Le produit lui-même (et non un des gaz de pyrolyse) peut être l'agent responsable des troubles dans la synthèse des chlorures de polyvinyle et de polyoléfine. L'atopie n'augmente pas le risque de sensibilisation. Le mécanisme immunologique est probable.

Diagnostic

Prick Test : avec 0.1%, 1% et 5% d'azodicarbonamide.Test de provocation bronchique à l'hôpital : exposition de 15 secondes à un mélange de 50% de lactose et 50% d'azodicarbonamide. Surveillance du travail.

Bibliographie

J. Allergy. Clin. Immunol. 1990,85:1076; Lucynska C.M. et al.
Br. J. Ind. Med. 1989,46:60
Am. J. Ind. Med. 1987,11:83;
Clin. Allergy 1985,15:261;
Thorax 1981,36:906;

Tableau

Régime Général n°65 et n°66
Régime Agricole n°44 et n°45A