VOUS ÊTES ICI > Asthme dû aux macrolides

Asthme dû aux macrolides


Agent(s) : ERYTHROMYCINE, OLEANDOMYCINE, SPIRAMYCINE,
Métier(s) : ELEVEUR, INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE, MEDECIN, PERSONNEL MEDICAL, VETERINAIRE,

Conditions

Sensibilisation lors de la fabrication et la manipulation de ces composés chimiques.

Symptômes

Conjonctivite, rhinite et asthme. L'eczéma de contact peut se rencontrer.

Incidences

Incidence faible. Pas de prédisposition due à l'atopie. Mécanisme IgE dépendant (erythromycine). Les macrolides ont un groupement réactif qui joue le rôle d'haptène. Possibilité d'antigénicité croisée avec la lincomycine.

Diagnostic

Prick test avec 10 et 100 mg/ml de spiramycine puis IDR. Test de provocation bronchique réaliste en milieu hospitalier. Suivi spirométrique sur les lieux du travail.

Bibliographie

Contact Dermatitis 1980,6:410
Thorax 1988 43:371;
Clin. Allergy 1979,9:571;
Clin. Allergy 1977,7:285;
Clin. Allergy 1975,5:99;

Tableau

Régime Général n°66
Régime Agricole n°45