VOUS ÊTES ICI > Asthme dû aux dérives du furane

Asthme dû aux dérives du furane


Agent(s) : ALCOOL FURFURYLIQUE, FURFURAL,
Métier(s) : FONDEUR, METALLURGISTE,

Conditions

Le risque professionnel existe lors de la polymérisation des résines en présence d'acide sulfurique et de butanol.La sensibilisation peut se faire par voie respiratoire mais aussi cutanée. Dans les fonderies, Il existe une forte exposition au risque chez les ouvriers qui travaillent (à chaud) sur les moules recouverts de résine.A ce poste de travail, il existe  une haute incidence d'asthme. Par ailleurs l'alcool furfurylique est un cancérigène reconnu qui fait l'objet, aux USA, d'un programme de surveillance : "National Toxicology Program". Avec un modèle murin, aux USA, des chercheurs ont démontré que c'est bien l'alcool furfurylique qui joue un rôle dans l'apparition de l'HRB. L'exposition pulmonaire à 2% d'alcool furfurylique augmente l'infiltration par les éosinophiles et la production d'IL-4 , d'IL-5 et d'interféron gamma.

Symptômes

Asthme associé à une rhinite. Le tabac et/ou une bronchopathie chronique obstructive sont des facteurs aggravants. Les symptômes apparaissent un certain temps après le début de l'exposition.

Incidences

Incidence : pathologie fréquente de 5 à 30% des sujets exposés.Le risque est directement lié à la concentration dans l'air ambiant. Bien que le risque soit directement lié à la substance (et non à l'hyperréactivité bronchique), aucun mécanisme immunologique n'a pu être démontré. L'atopie n'intervient pas.

Diagnostic

Surveillance des paramètres ventilatoires pendant et à l'arrêt du travail. Test de provocation bronchique réaliste en secteur hospitalier.

Bibliographie

Toxicol Sci 2012, 125: 105-15 Franko J et al
Am. Rev. Resp. Dis. 1983,128:226-30 Zammit-Tabona M et al
J. Allergy Clin. Immunol. 1980,66:458-63 Cockroft DW et al

Tableau

Régime Général n°74