VOUS ÊTES ICI > Asthme dû aux dérivés organiques du mercure

Asthme dû aux dérivés organiques du mercure


Agent(s) : DIPHENYLMERCURE, NITROPROPIONATE DE PHENYLMERCURE,
Métier(s) : PERSONNEL D'ENTRETIEN, PERSONNEL HOSPITALIER,

Conditions

Désinfection des murs des locaux, en particulier hospitaliers. Les antiseptiques mercuriels sont très souvent en cause dans les symptômes.

Symptômes

Asthme et rhinite en fin de la journée de travail et la nuit suivante, associés à de l'urticaire et/ou un oedème de Quincke, de l'éczéma lors des expositions itératives ou après l'ingestion de produits contenant du mercure. Il existe également un érythème mercuriel (dermite de contact).

Incidences

Incidence faible. Pas de prédisposition due à l'atopie. Mécanisme à IgE.

Diagnostic

Prick test avec une solution à 1%. Test de provocation bronchique réaliste à partir d'aérosols, en milieu hospitalier. Pas de dosage immunologique décrit.

Bibliographie

Contact Dermatitis 1983,9:411_417 Nakayama H. et al.
Contact Dermatitis 1994,31:214-216 Vena G.A. et al.
Am. J. Med. 1968,44:310

Tableau

Régime Général n°2
Régime Agricole n°12 et n°44