VOUS ÊTES ICI > Asthme dû au formaldéhyde

Asthme dû au formaldéhyde


Agent(s) : FORMALDEHYDE, FORMOL, PARAFORMALDEHYDE,
Métier(s) : CHIMISTE, COIFFEUR, DENTISTERIE, FONDEUR, INDUSTRIE DES COSMETIQUES, INDUSTRIE DES MATIERES PLASTIQUES, INDUSTRIE DU BATIMENT, INDUSTRIE DU CAOUTCHOUC, INDUSTRIE DU PAPIER, INDUSTRIE TEXTILE, INFIRMIERE, MENUISIER, PERSONNEL DE LABORATOIRE, PERSONNEL MEDICAL, TANNEUR, THANATOPRACTEUR,

Conditions

Importance du taux atmosphérique du produit. Les valeurs limites d'exposition sont de 0.5 ppm sur 8 heures ou de 1 ppm sur 15 minutes. Ces valeurs gênent les sujets qui ont une hyper-réactivité bronchique préalable. L'inhalation chronique de formaldéhyde au domicile est suffisante pour provoquer une sensibilisation et/ou aggraver les symptômes chez les sujets ayant un asthme allergique. Le produit peut engendrer des réactions, qu'il soit sous forme de gaz ou de poussières de résines. Des travaux (2001-2002) ont montré que, chez l'enfant, un taux d'exposition supérieur ou égal à 60 microg x m(-3) augmente le risque d'apparition de l'asthme (39%). Dans le cas d'une exposition accidentelle à des résines urée-formaldéhyde, un cas de RADS a été décrit. De nombreuses professions sont concernées, utilisant les peintures, les laques, le travail du bois stratifié, l'industrie textile, le personnel d'entretien ...

Symptômes

Crises d'asthme le soir après le travail. Leur évolution se poursuit plusieurs nuits après l'arrêt du travail. Toux, expectoration, rhinite et conjonctivite sont associées. Possibilité d'eczéma de contact, d'urticaire et d'oedème de Quincke.

Incidences

Incidence : 30% des sujets peuvent être atteints, mais les déclarations d'asthmes professionnels dus au formaldehyde contrôlés par des tests de provocation bronchique sont rares. Il existe un mécanisme irritatif et un effet histaminolibérateur du produit. Un mécanisme à IgE a été démontré par certains auteurs, d'autres le réfutent; de même pour les anticorps précipitants.

Diagnostic

Prick test : non commercialisé. Dosage immunologique : ImmunoCAP Formaldéhyde(k80). Test de provocation bronchique par inhalation à l'hôpital. Le suivi des débits de pointe à domicile et au travail est intéressant à noter.

Bibliographie

Rev. Mal. Respir. 2006,23:3S25-34 Casset A. et al.
Rev. Mal. Respir. 2005,27 Soumis à publication Thorette C. et al.
Rev. Mal. Respir. 2005,24 Soumis à publication Casset A. et al.
Allergy 2004,59:116-117 Vandenplas O. et al.
Yonsei Med. J. 2001,42:440 - Kim CW et al.
Eur. Respir. J. 2002,20:403 -Rumchev KB et al.
Eur. Respir. J. 1995,8:861
Fiche All. Prof n°2 INRS.
Gigtr. Prof. Zabol. 1976,20:17;
J. Allergy. Clin. Immunol. 1985,75:91;
J. Allergy. Clin. Immunol. 1990,86:177;
J. Allergy. Clin. Immunol. 1987,79:705;
Lancet 1987,2:164;
Chest 1983,833:584;
Br. J. Ind. Med. 1977,34:11;
Poumon-Coeur 1966,22:497;

Tableau

Régime Général n°43
Régime Agricole n°28