VOUS ÊTES ICI > Asthme dû à la vanilline

Asthme dû à la vanilline


Agent(s) : ETHYLVANILLINE, VANILLINE,
Métier(s) : EMPLOYE DES MANUFACTURES DE TABAC, INDUSTRIE ALIMENTAIRE, INDUSTRIE DES COSMETIQUES, PARFUMEUR,

Conditions

La rhinite et l'asthme peuvent évoluer vers la guérison spontanée. Les cas décrits l'ont été dans les nombreuses industries où elle est utilisée comme arôme ou parfum. L'ethylvanilline est un arôme plus puissant que l'arôme naturel, et considérablement moins cher.

Symptômes

Rhinite et asthme avec parfois un eczéma de contact.

Incidences

Incidence : rare, directement liée aux mesures de prévention.Mécanisme de type I, à IgE. L'allergène est un aldéhyde terpénique électrophile.

Diagnostic

Test de provocation bronchique réaliste en milieu hospitalier. Dosage immunologique : ImmunoCAP vanille (Rf234) mais pas pour la vanilline.

Bibliographie

Masson 1968, Coll. Méd. Lég. Tox. vol. n°39

Tableau

Régime Agricole n°44