VOUS ÊTES ICI > Asthme dû à des acariens de stockage

Asthme dû à des acariens de stockage


Agent(s) : ACARUS FARRIS, ACARUS SIRO, BLOMIA KULAGINI, EUROGLYPHUS MAYNEI, GLYCYPHAGUS DOMESTICUS, LEPTIDOGLYPHUS DESTRUCTOR, TYROPHAGUS PUTRESCENTIAE,
Métier(s) : BOULANGER, FERMIER, INDUSTRIE ALIMENTAIRE, MINOTIER,

Conditions

Le degré d'humidité des graines avant le stockage favorise la multiplication des acariens : importance d'une ventilation correcte. Dans l'industrie alimentaire, certains acariens de stockage contaminent les aliments : le fromage (Acarus siro, Blomia kulagini), le chorizo (Euroglyphus Maynei), ail et jambon (Tyrophagus putrescentiae et Acarus siro). Les acariens de stockage sont les allergènes les plus fréquemment positifs dans cette forme d'asthme.
Un cas clinique de 2011 publié en Espagne évoque la possibilité d'un AP chez un transporteur de jambon séché, connu pour être allergique aux crevettes. Les TC étaient positifs pour Tyrophagus putrescentiae. Par la méthode ELISA les auteurs retrouvent une inhibition de 40% des IgE pour la crevette par Tyrophagus suggérant le rôle possible de l'antigènicité croisée aliment/acarien dans cet AP.

Symptômes

La rhinite et l'asthme existent de façon concommitantes et persistent à l'arrêt du travail.

Incidences

Incidence : varie en fonction de co-facteurs comme le tabac, une hyper-réactivité bronchique préalable et l'existence d'un terrain atopique. Les sujets non atopiques peuvent être atteints. Mécanisme immunologique IgE dépendant. Il existe une forte prévalence de la sensibilisation pour Dermatophagoïdes pteronyssinus chez les sujets sensibilisés aux acariens de stockage.

Diagnostic

Prick test pour les différents acariens dont les extraits sont commercialisés.Dosage immunologique : ImmunoCAP Acarus siro(d70), Glycyphagus(d73), Leptidoglyphus (d71), Tyrophagus(d72), Euroglyphus(d74). Le test de provocation bronchique en milieu hospitalier donne des réactions immédiates et retardées. De récents travaux sur l'expectoration induite lors des Tests de Provocation Bronchique (TPB) avec le Leptidoglyphus destructor montrent que le dosage de l'ECP et de la Tryptase pourraient être un argument diagnostic supplémentaire.

Bibliographie

J Investig Allergol Clin Immunol 2012;22:372-392 Rodriguez del Rio P et al
Ann. Agric. Environ. Med. 2008,15:29-35 Stejskal V. et al.
Acta Otolaryngol. 2005,125:1211-1217 Storaas T. et al.
Allergy 1999,54:884 - Alvarez MJ. et al.
Allergy 1999,54:769 - Marcos Bravo C. et al.
J . Invest. Allergol. Clin. Immunol. 1997,7:407 - Armentia. A. et al.
J. Allergy Clin. Immunol.1984, 84:108
J. Allergy Clin. Immunol. 1989,84:296;
Ann. Appl. Biol. 1976,82:180;
Clin. Allergy 1981,11:217;
Clin. Allergy 1985,15:555;
Clin. Allergy 1979,9:229;

Tableau

Régime Général n°66
Régime Agricole n°45